Chercher dans la FAQ de Swizzonic

Quelles entrées des serveurs de noms sont disponibles ?

Vous trouvez les paramètres des serveurs de noms dans le menu “Configuration de base” sous “Administration des produits”. Cliquez ensuite sur l’icône d’édition à droite du DOMAINE et sélectionnez “Edit name server”.

Vous pouvez vous-même établir les entrées des serveur de noms:

  • A-Record
    Lien d’un DOMAIN avec une adresse IP définie.
  • AAAA-Record
    IPv6 équivalent au A-Record sous IPv4.
  • CNAME-Record
    Lien d’un sous-domaine avec un autre sous-domaine. Un alias pour un DOMAIN.
  • MX-Record
    Transfert les communications e-mail d’un DOMAIN sur un autre serveur e-mail. Détermination d’un nom d’hôte comme serveur e-mail responsable avec une priorité définie nécessaire.
  • NS-Record
    Transfert des demandes du serveur de noms vers un autre serveur de noms. Cette entrée ne peut pas être établie pour des domaines de second niveau, de plus une entrée Wildcard(*) n’est pas possible.
  • SPF-Record
    Sender Policy Framework empêche ou complique la falsification de l’expéditeur d’un e-mail. Les informations SPF définissent quels serveurs sont autorisés à envoyer des e-mails pour ce domaine. Le SPF peut ainsi aider à combattre le spam et à rendre le phishing plus difficile.
  • SRV-Record
    Les entrées SRV permettent la définition de la disponibilité de services basés sur l’IP proposés par un DOMAIN et sont nécessaires pour l’utilisation de protocoles et d’applications déterminées comme par exemple SIP/VoIP ou
  • TXT-Record
    Les entrées TXT permettent de déposer des informations supplémentaires dans les paramètres des serveurs de noms d’un DOMAIN. Le texte est déterminable librement. Ainsi des informations qui ne peuvent être attribuées à aucun type d’entrée peuvent être déposées dans l’entrée des serveurs de noms. C’est pourquoi les entrées TXT sont particulièrement adaptées à des configurations spéciales et individuelles ainsi que pour l’utilisation de nouveaux services au niveau des noms de serveur, pour lesquels aucun propre type d’entrées n’est disponible. Un exemple d’application pour les entrées TXT est « DomainKeys Identified Mail » (DKIM), qui est utilisé semblablement à SPF pour l’authentification de serveur e-mail expéditeurs.